2012
13
nov

Voyager pas cher ne se réduit pas à seulement dénicher des tarifs imbattables sur les transports. Voir d’autres horizons avec un budget réduit passe aussi par le logement et la nourriture. Voici quelques pistes pour faire des économies.


Déplacez-vous en groupe

Votre jeune âge ou votre statut d’étudiant vous permet généralement de bénéficier de tarifs réduits sur les trains, bus et avions. Avec la carte ISIC, vous pouvez aussi bénéficier de réductions dans de nombreux pays.Autres solutions : le covoiturage dont les frais sont répartis entre les voyageurs, ou encore la « relocation ». Le principe : vous ramenez un véhicule d’une ville à une autre pour le compte d’une agence de location de voitures.

La solution gratuite : l’autostop ! Renseignez-vous tout de même sur la loi, car la pratique peut être interdite à certains endroits (autoroutes d’Europe), ou même dans certains états (États-Unis).

Faites une croix sur les hôtels

Les auberges de jeunesses, hostels ou autres backpackers sont la solution la moins onéreuse en termes d’hébergement hôtelier.
Autres solutions : le camping organisé ou sauvage, ou encore le Woofing. Contre quelques heures de travail en pleine nature, vous bénéficier d’un logement gratuit.
La solution gratuite : le couchsurfing. À partir du site couchsurfing.org, vous prenez contact avec les internautes qui mettent un canapé à disposition chez eux et squattez sans frais pour une ou deux nuits.

Mangez local !

Oubliez les restos touristiques et gastronomiques ! Pour vous aider dans vos recherches, consultez les guides conçus pour les routards comme Lonely Planet, avec notamment la collection « on a shoestring », ou encore Rough guide (si vous comprenez l’anglais).
Autre solution : aventurez-vous sur les marchés et dans les restos locaux.