2015
16
juin

vacancesetudiantsFinis les cours et les examens, place aux vacances bien méritées ! Problème : comment partir avec un budget étudiant souvent très serré ? Grâce à la nouvelle tendance du tourisme collaboratif

Niveau transport, le développement exponentiel du covoiturage ces dernières années a permis de trouver une alternative moins chère au train pour ceux qui ne possèdent pas de voiture. Mais c’est surtout du côté de l’hébergement que le tourisme collaboratif a démultiplié les possibilités pour les vacanciers sans sou. Il y a encore peu, l’alternative la plus répandue aux hôtels et au camping était les auberges de jeunesse. Aujourd’hui, il existe également le réseau couchsurfing, permettant de loger chez l’habitant contre une somme très modique (moins de 20€ la nuit). Les clés de la réussite du couchsurfing : l’échange et la confiance mutuelle entre utilisateurs de ce service.

Wwoofing, home-sitting, gamping

Dans un autre style, le wwoofing prône un tourisme durable : vous êtes hébergé et nourri dans une ferme, en échange d’une participation aux tâches agricoles. Un peu dans le même esprit, il existe également le home-sitting permettant d’être logé à moindre  coût chez des propriétaires soucieux de voir leur maison ou appartement occupé et surveillé pendant leur absence. Enfin dernière tendance du moment : le gamping offre la possibilité de poser sa tente dans le jardin d’un particulier, là encore à moindre frais (autour de 5€ la nuit). Une bonne alternative aux traditionnels campings.