2016
21
juil

Un bac +3 pour un stage de nettoyage des toilettes  Ca se défendC’est l’annonce qui fait scandale : Vinci Autoroutes, du groupe Vinci, a publié une offre de stage de découverte en milieu professionnel Ouvrier Autoroutier. Jusque là, rien d’anormal… Sauf que l’entreprise exige un Bac +3 minimum pour nettoyer des toilettes.

L’offre de stage de Vinci Autoroutes décrit les missions de la manière suivante : propreté des sanitaires, piquage papier des aires, participation à la mise en place des étapes estivales, et activités annexes (découverte des autres activités d’un ouvrier autoroutier). Rien d’inhabituel, si ce n’est que les critères candidat précisent clairement un niveau d’études minimum requis Bac +3.

Le groupe Vinci s’est défendu en expliquant qu’il s’agit de la norme : un stage ouvrier obligatoire pour élèves ingénieurs, le but étant de comprendre le travail des ouvriers et de gagner en humilité comme en légitimité, une expérience obligatoire dans la plupart des écoles d’ingénieurs. C’est sans doute parce que cette précision était absente de l’offre que la polémique a éclaté. Une erreur qui a depuis été corrigée.

Les réactions ont fusé sur Twitter après le coup de gueule de la journaliste qui a mis l’information en avant, certains parlant d’exploitation et trouvant inadmissibles de telles exigences pour « nettoyer des chiottes », d’autres rétorquant qu’ils espèrent que ceux qui se trouvent trop bien pour ce genre de tâches n’auront jamais à manager d’équipe.