2012
6
déc

La fonction publique n’y échappe pas ! Tout comme dans le privé, certains secteurs recrutent plus que d’autres. Zoom sur ceux qui ont de belles perspectives d’embauches pour 2013.

Certains secteurs de la fonction publique sont particulièrement pourvoyeurs d’emploi comme la défense, l’éducation ou la santé. En effet, le ministère de la défense annonce d’emblée dans les pages emploi de son site Internet le recrutement de plus de 20 000 jeunes chaque année. Les circuits de recrutement dépendent de votre niveau d’études et du poste auquel vous voulez accéder. Vous pouvez par exemple passer par des entretiens et des tests ou encore vous présenter à un concours.

Du côté de l’Éducation nationale, ce sont pas moins de 43 500 recrutements qui sont prévus en 2013 pour la rentrée 2014. Une seule voie d’accès : le concours dont les inscriptions seront ouvertes à partir de mi-janvier jusqu’à fin février 2013 au lieu des traditionnels mois de juin et juillet.

Combien gagne t’on dans la fonction publique ?

La fonction publique permet certes de bénéficier d’un environnement de travail plutôt sécuritaire. Mais votre salaire sera particulièrement attractif uniquement si vous réunissez les conditions adéquates. Il dépendra donc de la catégorie d’emploi (A, B ou C), de la nature du poste occupé (assistant, agent, attaché, directeur,…), votre ancienneté mais aussi votre lieu de travail et le nombre d’enfants que vous avez.

En pratique, le salaire se compose d’un traitement indiciaire, de primes et d’indemnités. Les postes à responsabilités, tels qu’attaché territorial ou directeur d’hôpital, bénéficient en plus d’une prime de fonctions et de résultats.

Pour connaître le montant des traitements, il vous suffit de consulter les différentes grilles indiciaires de la fonction publique d’État, hospitalière et territoriale.

Pour en savoir plus : www.fonction-publique.gouv.fr