2012
22
nov

Réduire votre budget livres, c’est possible à condition de faire preuve d’un peu de débrouillardise. Voici 3 bons plans pour faire des économies sur l’achat de vos manuels d’école ou universitaires.

Éplucher les annonces

Un classique. Les endroits où trouver des annonces ? Tableaux d’affichage de la fac ou de votre école, dans les associations d’étudiants, sur le net… Et là, vous avez l’embarras du choix entre les sites généralistes de petites annonces comme leboncoin.fr et les marchands tels que amazon.fr ou priceminister.com.

La méthode à l’ancienne : trouver un étudiant en année supérieure ou récemment diplômé qui revend l’ensemble de ses livres.

Arpenter les bourses aux livres

En début d’année, des bourses aux livres peuvent être organisées par les associations d’étudiants. À noter qu’elles sont souvent réservées aux adhérents les premiers jours.

La nouvelle venue : apocopee.fr, la bourse aux livres sur Internet mise en place par le Mouvement des étudiants (MET). Les manuels universitaires y sont jusqu’à 40 % moins chers que dans le commerce. Un autre site spécialisé, qui a fait son apparition quant à lui l’année dernière, et fonctionne sur le même principe : vendstonlivre.com.

Revendre vos vieux bouquins et manuels

Vous ne faites pas des économies seulement en dégotant des affaires, mais aussi en vendant vos anciens manuels scolaires et universitaires. Vos vieux poches de lecture obligatoire du lycée peuvent également faire l’affaire. La démarche ? La même que pour vos achats en vous positionnant en tant que vendeur.

Autre bon plan : les revendre en librairie. Les enseignes Gibert Joseph ou Decitre (en région Rhône-Alpes) par exemple, disposent de salles de vente dans leurs magasins et/ou sur leur site Internet.